10ème circonscription

Les derniers articles

Un nouveau député pour nos quartiers

Le 7 mai, les électeurs ont décidé de dire non à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen. Ils ont envoyé un signal clair de refus de la division, du racisme, de la peur. Ils ont exprimé un vote républicain et un besoin de renouvellement. Aujourd’hui, je me présente devant vous pour les élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Le résultat de ces élections est crucial. Il déterminera la majorité politique et le Gouvernement de la France pour cinq ans. Le programme du nouveau président n’améliorera pas la situation des familles modestes et des classes moyennes : il prévoit un nouveau démantèlement du code du travail, la disparition de 120 000 postes de fonctionnaires et un recul des services publics. Il ignore la nécessité d'augmenter les salaires, les retraites ou de prendre à bras le corps la transition écologique. Quant à la droite et à l’extrême-droite, elles sont en embuscade. Soutien de Jean-Luc Mélenchon, que vous avez placé en tête de la gauche dans la circonscription le 23 avril avec 23,25% des voix, je veux recréer l’espoir à gauche. Demain, à l’Assemblée nationale, je serai un député qui ne pliera pas face à ceux qui veulent attaquer la sécurité sociale et le code du travail. Ensemble, nous œuvrerons à construire une gauche combative et rassemblée. Nous agirons pour les salaires, l’emploi, les services publics et l’écologie.

Dans nos quartiers du 13e arrondissement (Butte-aux-Cailles, Cité Florale, Maison Blanche, Quartier des Peupliers) et du 14e arrondissement (Plaisance, Porte de Vanves, Porte d’Orléans, Montsouris), les combats ne manquent pas. 

Nous sommes mobilisés aux côtés des habitants pour exiger le maintien des classes dans nos écoles, de nos bureaux de poste, des hôpitaux publics, des agences EDF…

On demande tous les efforts à ceux qui ont peu, pendant que les privilégiés fraudent et s’enrichissent toujours plus. Ce n’est pas normal.Il faut s’attaquer à la finance et à la corruption. Il faut augmenter les salaires et les retraites, et baisser les loyers et le coût de la vie. 

Pour améliorer notre quotidien, il nous faut une gauche combattive et rassemblée. Il nous faut de nouveaux élus, un député disponible, à l’écoute, présent tous les jours à nos côtés. 

 

  • 1 (actuelle)
Résultats par page :

1 résultat

Aller à la page :

Actualités